La tendance est au slow, sauf dans l’univers des rencontres web, ou la surconsommation et le zapping amoureux regnent bien en maitres.

February 7, 2022 Off By Virgil Olson

La tendance est au slow, sauf dans l’univers des rencontres web, ou la surconsommation et le zapping amoureux regnent bien en maitres.

En matiere de rencontre amoureuse, nous avons pourtant interet a ralentir aussi. Les conseils une psychanalyste Fabienne Kraemer pour adopter le slow dating et se preparer a un amour vrai.

Apres beaucoup plus passees a surfer et swiper via Tinder, Meetic, Adopteunmec, combien ont ressenti une telle lassitude d’etre toujours seul(e) ? Cette frustration de ne pas trouver quelqu’un qui correspond a leurs attentes ? Cette deception, parfois, d’avoir l’impression de s’etre fera pieger par quelqu’un qui cherchait juste un plan d’un jour ?

Les rencontres online constituent la premiere facon de se approcher aujourd’hui. Mais elles patissent beaucoup de idees recues qui en font une sorte d’hypermarche geant ou un profil chasse l’autre, ou J’ai consommation reste reine et ou toutes sortes de comportements – et pas des plus romantiques – paraissent de mise. Pour en finir avec le swipe acharne, pour trouver chaussure a son pied, pourquoi ne point adopter le slow dating ? Voici 6 astuces de Fabienne Kraemer, psychanalyste et auteure de 21 cles pour l’amour slow (PUF).

1) Se approcher promptement

« Quand est-ce qu’on se rencontre ? » Question cruciale de bien flirt sur internet. Aucune slow a ce moment-la : « Vite !, estime Fabienne Kraemer. Certains me racontent qu’ils discutent depuis deux semaines et qu’ils ne se sont jamais vus. Souvent, ils entretiennent le fantasme car ils ont trop peur en realite. » Possible etape intermediaire entre le tchat ou les SMS et la vraie vie : Skype, « qui constitue quand aussi une etape plus proche une realite que de tchatter ».

Pour aller plus loin

2) Se preparer a une part de deception

Derriere une PC, une smartphone, nous imaginons l’autre, esquissant ses traits de personnalite et physiques au fur et a mesure de nos echanges Sur les forums. Et nous sommes nombreux a essayer de nous persuader : « Mais j’evite de trop fantasmer ! » Impossible, retorque Fabienne Kraemer, « on fantasme forcement. Et la realite est toujours decevante via rapport au fantasme, l’autre n’y reste Afin de rien. »

3) Se dire qu’il y aura une 2eme rencontre

Au premier rendez-vous, la magie n’est pas toujours au rendez-vous. Mais pourquoi zapper immediatement quelqu’un qu’on connait tout juste, sous pretexte que le match n’a nullement eu lieu a 100% ? Avons-nous vraiment perdu notre temps libre ? « Cela reste important de prendre legerement de recul, de laisser justement du temps a la rencontre et a l’individu. »

Le conseil de Fabienne Kraemer : se mettre d’accord pour qu’il y ait une deuxieme retrouve. « S’obliger a revoir les individus, meme si ca ne s’est jamais aussi bien passe qu’on le souhaitait, permet d’effectuer de vraies connaissances. »

Pour aller plus loin

4) Ne pas etre naif et poser les bonnes questions

Combien s’estiment decus, trahis, car la personne rencontree leur a raconte des salades ? Bien s’informer via la realite des choses permet d’eviter plusieurs deconvenues. « ces dames notamment vous disent qu’elles ne s’interessent qu’aux hommes libres, raconte Fabienne Kraemer. Sur ces sites, ils le paraissent toujours ! Mais c’est incroyable le nombre d’hommes qui vivent ‘en cohabitation avec un femme’. Ces dames imaginent qu’ils ont 2 chambres, car c’est votre qu’on leur raconte. Mais ce n’est jamais la realite : le moins rarement, ils dorment dans le meme lit que leur epouse. Je conseille a les patientes de poser le sujet : ‘Est-ce que ta femme devoile aussi qu’elle vit en cohabitation avec toi ?’

Une part de mefiance est-elle donc de mise en rencontres online ? Oui, estime la psychanalyste. « il faudra savoir ce qu’est vraiment l’autre sexe, sans le devaloriser. L’aspect pulsionnel du desir masculin, concerne la moitie de l’humanite, je ne vois gui?re pourquoi ils auraient tort ou raison. Nous vivons dans un monde ou il y existe 2 facons d’etre, de penser, totalement differentes. Dans le couple, c’est cela est passionnant, c’est ca la magie, mais il ne va falloir pas etre naif, sinon ca fait mal. »

5) Ralentir sa consommation amoureuse

Adopter le slow dating, votre peut etre aussi revoir sa frequence de rencontres et s’obliger, par exemple, a n’avoir qu’un rendez-vous a la fois. « Se dire ‘j’ai bien cherche, c’est lui ou c’est cette dernii?re que j’ai envie accoster. Donc je n’en vois gui https://besthookupwebsites.org/fr/maiotaku-review/?re d’autres une telle semaine’. Si on evite de rencontrer une personne differente l’integralite des soirs, quand on decide qu’on n’en verra qu’une pendant une semaine, quinze jours…, il faut peut-etre s’y interesser un tantinet differemment ». Et, en lui ayant consacre un moment, en ayant fait des efforts pour le/la consulter, peut-etre qu’on se rendra compte que « c’est le bon, la bonne. »

=> TESTEZ-VOUS !

Rencontre amoureuse : croyez-vous en vous ?En vous aidant a plus saisir qui vous etes vraiment et quels ont pu etre jusqu’ici des facteurs bloquants de la relation pourtant tant attendue, ce test vous invite a cheminer vers votre amour de vous-meme, prealable indispensable a la construction d’une belle histoire a 2.